FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA FLÛTE - Du 26 avril au 1er mai 2017 - Tassin La Demi-Lune
En collaboration avec la Ville de Tassin la Demi-Lune et le Centre Culturel de l’ATRIUM

du 26 avril au 1er mai 2017 tassin la demi-lune

Artistes

  • Emmanuel Pahud

    Flûte

    Le flûtiste franco-suisse Emmanuel Pahud est l’un des musiciens de sa génération les plus convaincants et les plus actifs. 

    Né à Genève en 1970, Emmanuel Pahud commence ses études musicales à l'âge de 6 ans. En 1990, après avoir obtenu son prix au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, il suit l'enseignement d'Aurèle Nicolet et remporte plusieurs premiers prix dans d'importants concours internationaux parmi lesquels Duino en 1988, Kobé en 1989 et Genève en 1992.

    Prix des Solistes au Concours de la Communauté de Radio de langue française en Suisse et du Prix Juventus du Conseil de l'Europe, Emmanuel Pahud est également lauréat de la Fondation Yehudi Menuhin et de la Tribune Internationale de l'UNESCO pour les musiciens.

    Lire toute la biographie

    À 22 ans, il est nommé première flûte de l’Orchestre Philharmonique de Berlin, dirigé alors par Claudio Abbado, position qu’il occupe toujours.

    Depuis lors, il donne des récitals et concerts dans le monde entier, est l’invité régulier de festivals importants tant en Europe, aux Etats-Unis qu’en Asie. Au cours de ces dernières saisons, la liste des orchestres et des chefs avec lesquels il a joué est impressionnante. 

    Citons, entre autres : London Philharmonic, Tonhalle de Zurich, Orchestre de la Suisse Romande, Bayerischer Rundfunk, Orchestre du Théâtre Mariinski, Camerata Salzburg et également le Mozarteum, Deutsche Kammerphilharmonie Bremen, Cincinnati Symphony, National Symphony, NHK Symphony et le Scottish Chamber Orchestra.

    Il a joué sous la direction de Claudio Abbado, Sir Simon Rattle, David Zinman, Lorin Maazel, Pierre Boulez, Valery Gergiev, Sir John Eliot Gardiner, Daniel Harding, Paavo Järvi, Yannick Nezet-Séguin, Mstislav Rostropovich ou encore Itzhak Perlman.

    Il s’est récemment produit avec l’Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine, l’Orchestre Symphonique de la SWR de Baden-Baden, l’Orchestre du Mozarteum de Salzbourg, l’Orchestre Philarmonique de Belgrade, l’Orchestre de chambre de Bâle, les orchestres philarmoniques d’Oslo, Prague et Helsinki.

    Emmanuel Pahud est également un chambriste accompli et donne régulièrement des concerts avec Eric Le Sage, Yefim Bronfman et Hélène Grimaud ainsi qu’avec le pianiste de jazz Jacky Terrasson. 

    Il fonde en 1993, aux côtés d’Eric Le Sage et de Paul Meyer, le Festival International de Musique de Chambre de Salon en Provence.

    Par ailleurs, il continue de collaborer avec Les Vents Français et ses collègues de l’Orchestre Philharmonique de Berlin.

    En 1996, il signe avec EMI Classics un contrat d’exclusivité qui, au fil du temps, est devenu une extraordinaire collaboration qui a enrichi de façon considérable le répertoire enregistré pour flûte. Plus de 20 enregistrements sont disponibles, récompensés par de nombreuses distinctions décernées dans le monde entier.

    Parmi ses plus récents enregistrements, citons l’intégrale de l’œuvre pour flûte de Frank Martin (Musiques Suisses/Migros) qui a été récompensée par un "Diapason d’Or", un récital "Around the world" avec le guitariste Christian Rivet (Warner Classics-Erato), un disque consacré à la musique pour flûte à la cour de Frédéric le Grand dirigé par Trevor Pinnock (EMI Classics, Nomination aux Victoires de la Musique 2013). A l’automne 2014 est publié un coffret de 3 CDs consacré à la musique pour vent et piano avec l’ensemble "Les vents français" (Warner Classics-Erato, Japan Record Academy) puis au mois de mars 2015, un enregistrement de concertos du répertoire français de la fin du XVIIIe siècle et du début du XIXe siècle intitulé "Révolution" acompagné par le kammerorchester basel dirigé par Giovanni Antonini.

    Son dernier album est consacré aux concertos pour flûte de Carl Philipp Emmannuel Bach avec Trevor Pinnock à la tête de la Kammerakademie Potsdam (Warner Classics).

    En 2009, il est élevé au grade de Chevalier dans l’Ordre des Arts et Lettres pour sa contribution à la musique par le gouvernement français et en avril 2011, il est récompensé par le titre de Honorary Member of the Royal Academy of Music (Hon RAM) de Londres. Il est ambassadeur pour l’UNICEF.

  • Silvia Careddu

    Flûte

    Premier Prix à l’unanimité et Prix du Public du 56ème Concours International de Musique de Genève (2001), Silvia commence ses études dans le conservatoire de sa ville natale Cagliari en Italie et poursuit son apprentissage à Paris au Conservatoire National Supérieur de Musique où elle obtient le 1er Prix de flûte à l’unanimité́ avec les félicitations du jury et le 1er Prix de musique de chambre.

    Silvia sera à compter de la saison 2017/2018 la flûte solo du Wiener Philharmoniker/Wien Staatsoper.

    Les musiciens qui marquèrent le plus son parcours musical sont Riccardo Ghiani, Aurèle Nicolet, Florence Souchard et Emmanuel Pahud.

    Lauréate d’importants concours internationaux, elle a remporté entre autres le1er à l'unanimité au Concours Syrinx à Rome (1999) et le Prix de l’Académie Musicale de Villecroze (2001).

    Lire toute la biographie

    Après avoir été nommée première flûte du Konzerthausorchester de Berlin, elle quitte ce dernier pour évoluer en tant que flûte solo au sein du prestigieux orchestre autrichien Wiener Symphoniker.

    Par ailleurs, elle est depuis 2012 membre de la Kammerakademie de Potsdam (élu en Allemagne meilleur ensemble orchestrale, Echo Preis 2015) et intègre en 2016 le Alban Berg Ensemble, soutenu par l'association Alban Berg de Vienne.

    Silvia Careddu collabore aussi avec différents orchestres tels que le Bayerisches Rundfunk, WDR- Köln, Mahler Chamber Orchestra, Chamber Orchestra of Europe, le Budapest Festival Orchestra, la Philharmonia Orchestra, la Münchner Kammerorchester, l'Orchestre de la Suisse Romande.

    Passionnée de pédagogie, elle fut pendant trois ans professeur pour le cycle de perfectionnement au Conservatoire Supérieur de Musique de Badajoz (Espagne) et enseigne actuellement à la Hochschule für Musik Hanns Eisler de Berlin.

    Invitée à faire partie des jurys d'importants concours internationaux, comme le concours de Genève, le Concours Aurèle Nicolet, Premio Abbado et récemment le Concours Maxence Larrieu, elle donne à travers le monde des Master classes de flûte, musique de chambre ainsi que sur le répertoire orchestral.

    Silvia se produit en tant que soliste auprès d'importants festivals internationaux, tels le Schleswig Holstein, le Festival des Arcs, le Bürgenstock Momente, le Festival de Pollença, le Festival de l'Emperi, la Riva del Garda, le Hitzacker Musik Festival, Flautissimo, Fukuoka Flute Japan Convention, NFA Flute Convention in USA, AFE Flute Convention in Spain, le Festival de Colmar, le Festival de Bellerive, le Festival d'Entrecasteaux, la Villa Medici, le Midem de Cannes, Verao Clásico.

  • Magali Mosnier

    Flûte

    Nommée dans la catégorie “Soliste Instrumental” aux Victoires de la Musique Classique 2016, Magali Mosnier est l’une des flûtistes les plus demandées sur la scène internationale.

    Première Flûte Solo à l’Orchestre Philharmonique de Radio­France depuis 2003, elle partage aujourd’hui sa carrière entre les concerts de cette prestigieuse phalange et ses projets de soliste à travers le monde (Philharmonie de Berlin, Musikverein de Vienne, festival Mostly Mozart New York, Seoul Arts Center, Bunka Kaikan Tokyo...) oscillant avec bonheur du Baroque au Contemporain.

    Après avoir remporté les concours internationaux Jean­-Pierre Rampal à Paris (2001) et de l’ARD à Munich (2004), elle est désignée “Révélation Soliste Instrumental” des Echo Klassik (les Victoires allemandes) en 2006.

    Lire toute la biographie

    Magali a déjà gravé quatre albums pour Sony Classical: Fantaisie (2006), Bach (2009), le Concerto pour flûte et harpe de Mozart avec Xavier de Maistre (2013), et Mozart (2015).

    Par ailleurs, elle a gravé le triple concerto pour piano, flûte et violoncelle de Vincent d’Indy avec Brigitte Engerer et Marc Coppey (Timpani).

    Elle sera prochainement en tournée en Allemagne avec Nicholas Angelich et Nicolas Alstaedt, puis on l’entendra en soliste notamment à Graz et Tokyo. 

  • Julien Beaudiment

    Flûte

    Après avoir tenu le poste de première flûte solo au sein du prestigieux Los Angeles Philharmonic de Gustavo Dudamel, Julien Beaudiment est aujourd'hui première flûte solo de l'Orchestre de l'Opéra National de Lyon dirigé par Kazushi Ono et professeur au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon. Il a par ailleurs occupé le même poste au sein du BBC National Orchestra of Wales. Il est à l'heure actuelle le seul musicien français à avoir tenu ce poste dans un orchestre britannique et un des trop rares à faire de même dans un orchestre américain.

    Brillant représentant de l'école française de flûte, il traverse la manche à l'âge de 18 ans pour étudier à la Guildhall School of de Londres avec Paul Edmund-Davies. Il entre par la suite au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, où il obtient les premiers prix de flûte et de musique de chambre dans la classe de Sophie Cherrier, Vincent Lucas et Michel Moraguès pour la musique de chambre.

    Lire toute la biographie

    Il se perfectionne également auprès de grands flûtistes tels que Maxence Larrieu, Jacques Zoon, Joshua Smith, Ransom Wilson, Vicens Prats et Benoit Fromanger.

    Londres et Los Angeles auront définitivement marqué et influencé sa vie tant sur le plan personnel que musical.

    Sa carrière de soliste se développe rapidement en sortant du Conservatoire de Paris.

    Il se produit régulièrement en soliste sur les plus grandes scènes internationales et lors de festivals renommés.

    Du Hollywood Bowl de Los Angeles au Suntory Hall de Tokyo, en passant par le Concertgebouw d'Amsterdam ou le Royal Albert Hall de Londres, il joue dans les plus belles salles du monde avec de prestigieux orchestres (Simon Bolivar du Venezuela, le London Symphony Orchestra, le London Philharmonic Orchestra, le Philharmonia, le Scottish Chamber Orchestra, the Academy of Saint Martin in the Fields...) sous la direction de Gustavo Dudamel, Esa Pekka Salonen, Sir Colin Davis, Christoph Eschenbach, Michael Tilson Thomas, Edo de Waart, Vladimir Jurovski, Kirill Petrenko, Ivan Fischer, Evelino Pido, Robin Ticciati, Charles Dutoit, Semyon Bychkov, Christian Zacharias, James Conlon, Philippe Jordan, Sir Roger Norrington, William Christie, Louis Langrée, Thierry Fischer, Emmanuel Krivine, Manfred Honeck, Thomas Hengelbrocht, Raphaël Frühbeck de Burgos, Leonard Slatkin, Susanna Maliki...les musiciens Joshua Bell, Murray Perahia et Itzhak Perlman, ainsi que les compositeurs John Adams, Peter Eötvös, Matthias Pintscher, et la star d'Hollywood John Williams.

    Passionné de musique de chambre, il est lauréat du concours international de sonate de Barcelone avec la pianiste Laetitia Bougnol. Il s'est également produit au près de musiciens tels que Lawrence Foster, Émil Tabakov, Karl Heinz Steffens, Jonathan Stockhammer, Enrico Onofri du Giardino Armonico, Stefano Montanari, Antal Szallai, Éric Crambes, Guillaume Sutre, Sarah Nemtanu, Raphaël Oleg, Françoise Gnéri, Tasso Adamopoulos, Hartmut Rhode, Adrien Boisseau, Marie-Pierre Langlamet, Anaïs Gaudemard, Christine Icart, Isabelle Moretti, Kyung Hee Sutre, Lluis Claret, Richard Hardwood, Jerome Pernoo, Raphaël Chrétien, Hervé Nkaoua, Simon Zaoui, Didier Puntos, Roberte Mamou, Denis Pascal, Celimène Daudet, Ishiro Nodaira, Jean François Zygel, Oliver Triendl, Ariane Jacob, le jazzman Antoine Hervé, les membres du Wiener Philharmoniker, du München Philharmoniker, du Bayerische Rundfunkt, les quatuors Psophos et Diotima, les flutistes Philippe Bernold, Michel Moraguès, Sophie Cherrier, Maxence Larrieu et Rachel Brown.

    Il a accompagné les chorégraphes Régine Chopinot et Benjamin Millepied en jouant Bach en solo et élargi ses activités en enregistrant à Londres à Abbey Road avec la pop star Sarah Brightman, en Corée du Sud pour la chaîne nationale KBS, ou en studio pendant ses années américaines à Los Angeles pour les séries "Doctor Who" et "Battle Star Galaktica", ainsi qu'en collaborant avec les acteurs Seth Macfarlane et Julie Andrews, les pop stars John Legend, Antony and the Johnsons, et Ruben Blades,

    L'enseignement occupe une place prépondérante dans son agenda aussi il est aujourd'hui le professeur de la classe de flûte du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon, où il a succédé à ses illustres prédécesseurs, Philippe Bernold et Maxence Larrieu.

    Il enseigne chaque été à l'académie internationale de Nice et à l'académie du festival des Arcs, ainsi que lors de nombreuses masterclasses à travers le monde, en Amérique du Nord (Colburn School de Los Angeles, Vanderbilt University, Manhattan School of Music de New York, Université de Montréal, en Europe (Guildhall School of Music, Conservatoire de Ljubljana, Conservatorio Superior de Musica de Valence…) et Asie (Conservatoires et Universités de Séoul, Tokyo, Taipei, Bangkok, Conservatoire Central de Pékin, Shanghai Music Academy….).

    Julien accorde une place importante dans sa vie à son rôle d’ambassadeur à la "Fondation du rein" et à la "Music Beyond" comme "Board member", association américaine basée à New York visant à former et soutenir de jeunes musiciens en Afrique.

  • Michel Moragues

    Flûte

    Soliste à l’orchestre National de France, Professeur de Musique de Chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris depuis 1989, Michel Moraguès enseigne également la flûte au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris.

    Entré à 14 ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, dans la classe de Jean-Pierre Rampal et Alain Marion, il en ressort 2 ans plus tard, en 1979, avec un 1er prix de flûte à l’unanimité, 1er nommé avec félicitations, et un 1er Prix de Musique de Chambre dans la classe de Christian Lardé.

    En 1978, il est lauréat du Concours International de la guilde des Artistes Solistes de Paris, puis en 1981, du Concours International de Budapest.

    Lire toute la biographie

    Après avoir enseigné la flûte dès l’âge de 17 ans, à l’école Nationale de Musique de Chalon sur Saône puis au Conservatoire National de Région de Saint Maur des Fossés, ainsi qu’à l’Académie Internationale des Arcs, Michel Moraguès est aujourd’hui régulièrement invité en Europe, aux Etats-Unis et en Asie pour donner des master-classes.

    Chambriste passionné, il crée en 1980, avec ses deux frères Pierre et Pascal, ainsi que David Walter et Patrick Vilaire, le Quintette Moraguès ; Formation avec laquelle il parcourt, depuis, le monde entier.

    Michel Moraguès se produit également en musique de chambre avec d’autres partenaires tels que : Barbara Hendricks, Sandrine Piau, Nora Gubbich, Shlomo Mintz, Régis Pasquier, Gérard Poulet, Raphaël Oleg, Gérard Caussé, Bruno Pasquier, Nicolas Angelich, Philippe Cassard, Michel Dalberto, Claire Désert, Brigitte Engerer, Christian Ivaldi, Emile Naoumoff, Jean-Claude Pennetier, Alain Planes, Emmanuel Strosser, Alexandre Tharaud, Pascal Rogé, Christoph Henkel, Anne Gastinel, Roland Pidoux, Xavier Phillips, Marc Coppey, Jérome Perno, Frédérique Cambreling, Christine Icart, Isabelle Moretti, Marielle Nordman, Julie Palloc, Mélanie Dutreil, ou encore les quatuors Ysaÿe, Parisii, Elysée, Kocian, Sine Nomine, Psophos, Manfred, le trio Wanderer, etc…

    Son expérience d’orchestre depuis 1989 lui a permis de jouer sous la baguette de nombreux chefs tels que : Léonard Bernstein, Pierre Boulez, Sir Colin Davis, Charles Dutoit, Daniele Gatti, John Elliot Gardinner, Neme, Pavo et Christian Jarvi, Eugen Jochum, Lorin Maazel, Seiji Ozawa, Bernard Haitink, Riccardo Muti, Georges Prêtre, Kurt Masur, David Zinman…

    Nombreux enregistrements dont un Ravel/Cras, avec Isabelle Moretti chez Auvidis Valois, récompensé par une victoire de la musique ; Un disque Mozart avec le Quintette Moragues qui lui a valu le Grand Prix de l’Académie Charles Cros. Son enregistrement chez Saphyr productions des poèmes de Ronsard d’Albert Roussel avec Sandrine Piau, fut salué par la revue du Monde de la Musique en juillet 2006, comme « la plus belle version à ce jour ».

    Il crée en 1993, le festival de « Musique en Grésivaudan », dont il assume la présidence et la direction artistique jusqu’en 2003.

    Avec les autres membres du Quintette Moraguès, il dirige le festival d’été de musique de chambre de Gourdon (Lot).

  • José-Daniel Castellon

    Flûte

    Épris de sport, de littérature, d'œnologie et par-dessus tout de… musique, José-Daniel CASTELLON fait preuve d'une remarquable précocité musicale et flûtistique.

    Formé à Lyon dans les classes de Marius Beuf (CNR) puis de Maxence Larrieu (Conservatoire National Supérieur de Musique - 1er Prix en 1985), il remporte à 19 ans le Concours International de Genève.

    La même année, il est engagé par John Eliot Gardiner et l'Orchestre de l'Opéra de Lyon. Puis, à la demande d'Emmanuel Krivine, il occupe le poste de flûte solo de l’Orchestre National de Lyon avant d'opter pour l’Orchestre de Chambre de Lausanne où, sous les baguettes successives de Jésus Lopez-Cobos et Christian Zacharias, il sera flûte solo jusqu'en 2005.

    Lire toute la biographie

    Très tôt passionné de pédagogie, il obtient le CA de professeur de flûte à l'âge de 25 ans. Il enseigne alors au Conservatoire National de Région de Lyon durant 13 années puis au Conservatoire Supérieur de Genève, avant d'être nommé en 2004, professeur de flûte et de musique de chambre pour les classes professionnelles à la Haute Ecole de Musique de Lausanne (HEMU).

    Durant la saison 2014/2015, il est également le professeur de flûte du CNSM de Lyon.

    Ses masterclass, très appréciées, en font un invité régulier de quelques-unes des plus prestigieuses académies de musique à travers le monde : en France (Les Arcs, Musicalta, Ponte Cultura/Corse), Italie (Cagliari/Sardaigne), Chine (Canton International Summer Music Academy), Suisse (Tibor Varga), Espagne (Palma de Majorque), Corée (Suwon, Séoul, Sorak), Brésil, Singapour, Syrie...

    Il se trouve de plus en plus fréquemment convié au jury de grandes compétitions internationales pour la flûte : Concours Maxence Larrieu (Nice), Domenico Cimarosa (Aversa/Italie), Jean Françaix (Paris), EMONA (Lubiana/Slovénie)... voire de direction d'orchestre : Concours Arturo Toscanini (Parme). 

    L'activité musicale de José-Daniel Castellon a toujours témoigné d'un grand éclectisme. Il joue régulièrement en soliste avec orchestre (entretenant une relation privilégiée avec l'ensemble «Le Concert Européen»). Ces dernières années, ses prestations en soliste le mènent notamment de Séoul à Irkoutsk en passant par la mythique salle Tchaïkovsky à Moscou où il interprète le Concerto en sol Majeur de Mozart en compagnie de l’Orchestre des Pays de Savoie sous la direction de Nicolas Chalvin.

    Il affectionne particulièrement la musique de chambre et sa notion de partage, passant avec bonheur de la musique ancienne qu'il interprète sur une flûte en bois Chris Abell, à la musique contemporaine (création d'oeuvres de C. Ballif, O. Haugland, J. Dorival...). Il joue régulièrement avec piano, quatuor à cordes, clavecin, harpe, percussions ou guitare.

    Il participe à la création de la magnifique version de chambre, réalisée par Didier Puntos, de "L'Enfant et les sortilèges" de Maurice Ravel, spectacle avec lequel il se produira dans de nombreuses villes de France et d'Europe.

    En 2000, il forme avec ses amis Isabelle Moretti (harpe) et Nicolas Bône (alto) le trio "Pierre de Ronsard". 

    Il est l'invité de nombreux festivals : "Hakuba International Music festival" au Japon, "Les Musicades" à Lyon, "Georgy Sebok" à Ernen, "Festival Aux Chandelles" en Alsace, "Les sommets du classique" à Crans Montana, le Festival de musique de Saint Barthélemy, le "Festival Bel Air" à Chambéry, "Les 72 heures d'Ainay le Vieil", le festival "Musique et Vin au Clos Vougeot", les "Rendez-vous de Rochebonne", "Les rencontres de violoncelle de Belaye", "La Côte Flûte Festival" en Suisse, le "Lindenbaum Festival" à Séoul, "La Vie d'Or" à Suwon...

  • Laetitia Bougnol

    Piano

    Après de brillantes études au Conservatoire National Supérieur de Musique, qu’elle conclut par ses prix de piano dans la classe de E Heidsieck et d’accompagnement au piano dans la classe de S Bossard, elle obtient ensuite ses Certificats d’Aptitude de professeur de piano, ainsi que de professeur d’accompagnement au piano.

    Professeur d’accompagnement au piano au Conservatoire à Rayonnement Régional de Lyon, elle est aussi chargée de cours au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon.

    Après avoir été la pianiste accompagnatrice et assistante pendant 10 ans de la classe de Philippe Bernold, elle a été accompagnatrice au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, elle accompagne actuellement la classe de violon de Jean Lenert à la Scola Cantorum de Paris.

    Lire toute la biographie

    Laetitia Bougnol se produit régulièrement avec les orchestres de l’Opéra de Lyon, Radio France et actuellement elle joue au sein de l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg dirigé par Emmanuel Krivine.

    Elle a eu la chance de rencontrer Aurèle Nicolet et d’accompagner de nombreuses masterclass de chant et divers instruments.

    Elle a accompagné le concours Rampal, Maurice André, les concours Aurèle Nicolet à Pékin et Gangzhou en Chine, le concours Maxence Larrieu à Nice.

    Lauréate de l’académie Maurice Ravel, elle a obtenu un 3ème prix au concours international Maria Canals de Barcelone en sonate avec Julien Beaudiment On peut retrouver Laetitia Bougnol dans divers enregistrements avec le trio Becquet/Cazalet/Caens, avec J.L. Beaumadier, en duo piano et percussion avec P. Limoge et en duo toujours avec K H Schûtz.

  • Véronique CARROT

    Clavecin

    Deux noms du clavecin ont durablement influencé la formation de Véronique Carrot : Christine Jaccottet à Genève et Scott Ross à Québec. De la première, elle a reçu le sens de la rigueur, l’esprit d’analyse et surtout l’ouverture sur les répertoires anglais, français et allemand avec un accent tout particulier sur la musique de J.S. Bach dans un constant respect des œuvres et surtout de l’instrument. L’exubérance éclatée d’un Scott Ross a complété sa formation en direction d’une plus grande libération artistique. 

    Lire toute la biographie

    De ses deux professeurs, Véronique Carrot aura retenu une manière très vivante d’appréhender son instrument pour le faire sortir de ses limites historiques.

    Voilà qui explique certainement la trajectoire prise par la claveciniste dans sa vie professionnelle qui s’est partagée longtemps entre la direction de chœur et la pratique de son instrument de prédilection.

    Depuis 2014, elle se consacre entièrement à son instrument et met à profit son expérience dans le domaine de l'exécution de la musique baroque dans un enseignement qu'elle exerce dans les Hautes Ecoles de Musique de Genève et Lausanne.

  • Valérie DULAC

    Violoncelle

    Diplômée du CNSM de Lyon en 1994 en violoncelle, elle effectue aussi un cycle de perfectionnement en trio à cordes et est amenée à suivre les enseignements du Trio à cordes de Paris et du Quatuor Mosaïque.

    Violoncelliste de l’Ensemble Orchestral Contemporain sous la direction de Daniel Kawka depuis 1997, elle joue pour divers festivals et concerts en France et à l’étranger et travaille régulièrement au contact des compositeurs.
     

    Lire toute la biographie

    Elle est aussi impliquée au sein de formations de chambre variées, notamment La Camerata, « Duo a Due » duo accordéon et violoncelle, avec le pianiste Didier Puntos, l’Ensemble Polis’sons et son ‘’Orchestre Cucurbital’’, ainsi que l’Ensemble Solistes XXI.

    Elle consacre une grande partie de son temps à sa passion pour la musique ancienne, classique et romantique sur instruments d’époque, et collabore avec des ensembles allant de la musique de chambre à l’orchestre comme La Chambre Philarmonique, Les Siècles, Canticum Novum, Correspondances, l’Ensemble Unisoni dont elle est membre fondateur...

    Elle enseigne le violoncelle baroque au CRR de Grenoble et le violoncelle classique à l’INSA à Lyon pour la section musique-études et participe activement au développement d’actions musicales en milieu scolaire, hospitalier, ou carcéral. 

  • Gilles Cottin

    Piccolo

    Apres son prix au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, à 20 ans il est nommé Flûte et Piccolo Solo à l’Orchestre de l’Opéra National de Lyon sous la direction de John Eliot Gardiner, Kent Nagano, Louis Langrée, Yvan Fischer et très récemment Kazushi Ono.

    Très attaché à l’enseignement, il partage son temps avec le Conservatoire National Supérieur de Lyon aux côtés de Julien BEAUDIMENT dans sa spécialité le piccolo.

    Lire toute la biographie

    Gilles Cottin, né en 1965, a commencé ses études musicales avec son père Guy Cottin professeur au Conservatoire de Nantes et Flûte Solo à l’orchestre de Nantes.

    Il obtient très tôt un premier prix du Conservatoire puis rentre dans la classe d’Alain Marion.

    Gilles Cottin est appelé régulièrement pour des Master Class, et enseigne dans les académies de Nantes ou de La Canourgue.

    Avec ses collègues de l’Opéra de Lyon il participe à de multiples concerts de musique de chambre dans des formations très variées ; quatuor avec cordes, trio flûte alto et harpe, quintette à vent…

     

  • Benoît Le Touzé

    Piccolo

    Benoit Le Touzé fait ses études au Conservatoire à Rayonnement Régional d’Amiens puis à celui de Versailles. Il se perfectionne en classe de virtuosité au Conservatoire de Genève avant de rejoindre, en 1976, l’Orchestre national de Lyon en tant que seconde Flûte et Piccolo solo.

    Il est également professeur au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Villeurbanne.

Invités

  • ATSA FI

    Ecole d'ostéopathie de Lyon

    Le festival a souhaité mettre en place une collaboration avec l’Andrew Taylor Still Académie de Lyon, école d’ostéopathie renommée, afin d’apporter aux flûtistes une expertise et des solutions concrètes à des problèmes spécifiques liés à la pratique de leur instrument.

    L’ATSA FI, formation en ostéopathie à Lyon, transmet à ses étudiants les principes et les règles relatifs au métier d’ostéopathe grâce à un enseignement théorique et pratique dispensé au sein de l’école d’ostéopathie à proprement parler et de sa clinique accessible à tout public, enfants et adultes.

    Lire toute la biographie

    L’ostéopathie est une médecine manuelle, un “Art de sentir par les mains” qui exige une connaissance anatomique et médicale approfondie.

    Le but est de comprendre la physiologie de chaque patient et de redonner une fonction et une mobilité aux tissus, articulations, viscères…

    Cette médecine peut intervenir comme un élément majeur dans la performance physique.

    Aussi, elle s’utilise notamment chez les sportifs et chez de plus en plus de musiciens pour améliorer leur performance instrumentale et leur confort.

  • Stéphanie Le Touzé

    Professeur de Formation Musicale depuis... l’enfance... ou presque,

    ... et passionnée de pédagogie autant que de rythme. Stéphanie Le Touzé a développé une pédagogie axée sur les démarches d'apprentissage et basée sur l'utilisation du corps dans l'espace et la pratique de la percussion corporelle.

    Après une carrière d'enseignante dans diverses institutions musicales, (E.N.M. de Bourgoin-Jallieu et de Villeurbanne, C.F.M.I et C.N.S.M. de Lyon) elle se consacre désormais à la formation des musiciens enseignants ou professionnels en devenir, lors de stages organisés par des établissements comme le DEFEDEM de Lille, le CNFPT de la région Nord Pas-de-Calais, le CNSMD de Lyon, le CFMI de Lyon ou encore d'autres institutions de dimensions plus modestes. D'autre part son travail l’oriente aussi vers l’organisation de stages de formation rythmique pour musiciens amateurs débutants ou non.

  • Pierre Humez

    Collectionneur

    Pierre HUMEZ est un collectionneur, flûtiste amateur, spécialiste passionné des flûtes de la fin du XIXe et grand connaisseur des évolutions de la flûte Boehm.

    Explorateur curieux et insatiable, il possède à ce jour l’une des plus belles collections de flûtes de cette époque.

     

     

    Lire toute la biographie

    Pierre HUMEZ sera présent le vendredi 28 avril à 15 h 30, au Château du Montcelard à Tassin, pour nous conter l’aventure et les évolutions de la flûte Boehm, au travers d’une conférence et d’une présentation d’instruments.

  • Jean-Blaise ROCH

    Médecin phoniatre et ostéopathe D.O.

    Jean-Blaise Roch, a une carrière dédiée à la voix, sous tous ses aspects, pratiques et théoriques.

    Médecin phoniatre et ostéopathe, il a développé par cette double spécialité, l’art des techniques manuelles dans le réglage de l’instrument vocal.

    Lire toute la biographie

    Ce réglage de la posture et de la respiration sont des champs d’étude partagé avec tous les instrumentistes, aussi ces fondamentaux mécaniques et énergétiques méritent d’être correctement établis à l’apprentissage de l’instrument, à fortiori pour un instrument à vent, et même d’être revisités par la suite en cours de la carrière du musicien.

    Sans aborder les adaptations à la spécificité du son de la flûte, ces fondamentaux doivent faire l’objet d’une proprioception fine et complète afin de garantir une bonne pérennisation neuro-musculaire du geste instrumental.

    L’ajustement postural et respiratoire peut paraître éloigné de l’implication musicale, mais en réalité il libère souvent un précieux potentiel propre à embellir le déroulé musical.

  • Frédéric Berteletti

    Flûte

    Frédéric BERTELETTI, né dans une famille de mélomanes amoureux des Arts, a toujours vécu entouré de musique.

    Pianiste dans son jeune âge, il suit également des études de percussion avant de se découvrir à l’aube de ses 17 ans une passion pour la flûte traversière. Initié par Philippe BERNOLD puis Michel MORAGUES, il est issu de la classe du maître Maxence LARRIEU au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon.

    Lire toute la biographie

    Frédéric BERTELETTI enseigne aujourd’hui au Conservatoire à Rayonnement Régional de Lyon et se produit également dans divers orchestres et ensembles de musique de chambre. Il a notamment joué avec : Isabelle MORETTI, Davitt MORONEY, Raphaël CHRETIEN, Xavier GAGNEPAIN, Eric CRAMBS, Fabrice LAMARRE, Fabien THOUAND...

  • Duo Interférences

    Flûtes

    On parle d'interférences lorsque deux ondes de même type se rencontrent et interagissent l'une avec l'autre...

    D’un côté Emilie Brisedou, flûtiste genevoise diplômée des Conservatoires de Berne, Genève, Paris puis Zurich. Elle joue sur toutes les tessitures de flûtes, allant du piccolo à la flûte contrebasse, à l’orchestre mais aussi en musique de chambre, avec des incursions par la musique expérimentale et improvisée, à Berlin notamment.

    De l’autre, Elodie Virot, flûtiste lyonnaise diplômée des Conservatoires de Genève, Lausanne et la Haye. Elle joue le répertoire contemporain dans plusieurs ensembles en Suisse et en France, mais aussi la musique ancienne sur instruments d’époque.

    Lire toute la biographie

    Ensemble, elles partagent un chemin musical depuis 2008 et se passionnent pour le répertoire contemporain.

    Leur domaine favori ? La création et la diffusion de musiques contemporaines par des commandes d’œuvres, ainsi que la promotion du répertoire existant lors de concerts, de stages, et de performances liant l’art visuel et la musique dans des musées d’art contemporain.

  • Raphaèle BISTON

    Flûte - compositrice

    Raphaèle Biston est une compositrice française née à Lyon en 1975.

    Elle étudie la flûte à Lyon et Genève, puis la composition au CRR puis au CNSMD de Lyon ; elle reçoit en 2007 le prix de la fondation Salabert.

     

     

    Lire toute la biographie

    Comme flûtiste, elle pratique régulièrement la musique improvisée au sein de l’ensemble Le Détrapi et du collectif Si Noir que Bleu. 

    Ses dernières pièces reflètent son désir de travailler dans des directions diverses (écriture instrumentale, informatique musicale en temps réel ou différé), tout en donnant une place centrale à l’élaboration du timbre et à la mise en valeur de son potentiel poétique, entre bruit et couleur, son et silence, à la recherche d'une musique qui proposerait un discours tenu, rigoureux, mais laissant aussi à l'auditeur un peu de place pour vagabonder. 

    Elle reçoit ces dernières années des commandes du GRAME, du CIRM, du GMEM, où elle est invitée en résidence, de l'Etat, de Radio France, de l'Académie Opus XXI, ou encore de la Fondation La Fenice.

    Ses œuvres sont jouées à différents festivals et concerts de musique contemporaine, comme Musiques en Scène à Lyon, Agora à Paris, EAR Unit Series at Roy and Edna Disney CalArts Theater à Los Angeles, Musica à Strasbourg, Why Note à Dijon, MANCA à Nice, Les Musiques à Marseille, Forum à Moscou, Double Double à Stockholm, Rondò à Milan, la Biennale de Venise, par des interprètes tels que 2e2m, l’Ensemble Orchestral Contemporain, l'Instant Donné, l'Ensemble Modern, le Quatuor Béla, Charlotte Testu, Multilatérale, Ear Unit, Le Concert Impromptu, Les Temps Modernes, Ex Novo, le Divertimento Ensemble, etc.

  • Alexy BLANCHARD-ROCHE

    Flûte - composition

    Alexy BLANCHARD-ROCHE

    Étudiant au CRR de Lyon en Perfectionnement de flûte traversière, Alexy Blanchard-Roche est amené à composer pour la flûte assez régulièrement. Allant de la flûte seule au grand orchestre de flûtes, sa production contient aussi quelques pièces pour la harpe, le piano et la clarinette... 

     

    Lire toute la biographie

    Alexy vient à la musique très tôt et son engouement pour la flûte mais aussi le piccolo et le traverso ne cessera de grandir d'années en années. Après avoir débuté en école de musique, la vie musicale en orchestre amateur le pousse à aller plus loin dans sa démarche et il décide d'entreprendre des études musicales.

    Grâce au grand soutien de ses proches et à son goût pour la musique, il entre au Conservatoire de Nîmes puis rejoint les bancs de l'Université Lumière Lyon 2 en Musique-Musicologie et intègre le Conservatoire Régional de Lyon où il poursuit son cursus en histoire de la musique, musique de chambre et actuellement en flûte traversière. Il étudie également le Traverso à l'ENM de Villeurbanne.

    Détenteur d'une Licence en Musique-Musicologie de l'Université Lumière Lyon 2, d'un DEM de flûte traversière et d’un DEM de formation musicale ce jeune flûtiste "touche-à-tout" est passionné par l'art et le spectacle.

    Alexy vit pleinement sa vie de musicien, s’intéresse à la pédagogie et enseigne la flûte ainsi que la formation musicale. Chef d’orchestre novice, piccoliste, traversiste et compositeur, Alexy ROCHE-BLANCHARD crée avec Anne-Sophie PANNETIER le Duo Tempera.

    Par ailleurs, Alexy est aussi chef adjoint de l'Orchestre de Flûtes du Rhône et travaille à l'Opéra de Lyon.

×

Vous utilisez un navigateur obsolète !

Ce site utilise des technologies modernes qui ne sont pas supportées par votre navigateur. Vous êtes susceptible de rencontrer des problèmes d’affichage. Nous vous recommandons d’utiliser ou de mettre à jour l’un des navigateurs suivants :